Chargement

L’animation au coeur de l’expérience du Village-Vacances

L'équipe du Village-Vacances à la fin des années 90

Après une première période d’expansion qui culmine au début des années 90, le Village-Vacances entre dans une ère de consolidation de son produit. C’est à cette époque qu’on développe tout le volet animation qui fait déjà à l’époque la renommée du Village-Vacances, les partenariats avec les entreprises de la région (les fameux récréotours), ainsi que de nouveaux produits qui s’adressent à différents publics.

Le nombre d’animateurs et d’animatrices augmente sensiblement dans cette période. D’abord, on souhaite offrir une programmation d’activités tout au long de la semaine, sans temps morts. Ensuite, on veut réduire les écarts d’âge dans les groupes lors des prises en charge pour avoir des activités encore plus adaptées aux besoins de la clientèle.

Les activités évoluent également. C’est l’arrivée du premier concessionnaire qui offre des expéditions en kayak à partir de la plage Saint-Étienne. Le développement de l’offre de croisières à partir de L’Anse-Saint-Jean réduit considérablement les distances à parcourir pour la clientèle. C’est aussi à cette époque que débutent la fameuse tournée du village, qui n’inclut toutefois pas encore un saut au bout du quai. On développe également grandement les classes nature avec les groupes scolaires.

L’une des plus belles initiatives de l’époque est sans aucun doute les fameux camps de théâtre, qui sont initiés par Johanne Morissette. Pendant trois ans, le Village-Vacances reçoit jusqu’à 90 jeunes férus d’art dramatique par été, dans le cadre d’une activité d’initiation au théâtre. Sous la présidence d’honneur de Germain Houde, l’évènement tient notamment des classes de maitre avec Charles Lafortune et Serge Postigo. L’activité culmine avec un spectacle qui est en quelque sorte un précurseur des fameuses Planches en feu.

Si on ne construit pas de nouveaux chalets pendant cette période, on s’attelle tout de même à la tâche de trouver de l’eau potable, pour régler une problème qui perdure depuis de nombreuses années. Après plusieurs forages infructueux, on opte finalement pour un réseau de distribution qui puise son eau à même le ruisseau Saint-Étienne et la transporte partout sur le site après un traitement au chlore.

Au tournant du 21e siècle, l’équipe de direction du Village-Vacances fait le choix de l’expansion. C’est une nouvelle ère qui s’ouvre, qui sera notamment marquée par l’adoption de la formule tout inclus et la poursuite du développement de l’entreprise. Mais c’est là une autre histoire qui sera racontée une autre fois…

Crédit photo : Archives du VVPS

Source : Entrevue avec Claude Breton.

Autres articles

Lire l'article

Le Festi-Bouffe : de la gastronomie pour tous!

Depuis le début des années 2000, le Village-Vacances Petit-Saguenay organise le Festi-Bouffe, un souper gastronomique qui...

Lire l'article

5 façons d’économiser sur votre séjour au Village-Vacances Petit-Saguenay

Les familles raffolent du Village-Vacances Petit-Saguenay et y reviennent année après année. Certaines familles reviennent même...

Lire l'article

3 raisons pourquoi vos vacances chez VIVA sont un réel voyage détente

Lorsque vous fermez l’œil et que vous rêvez à vos prochaines vacances en famille, prennent-elles la...