Nouvelles

Les origines de Tarzan

10 août 2017

FRANÇOISE BOURGUIGNON
Agence VIVA 7 Jours
PETIT-SAGUENAY

Tarzan est un peu sauvage, mais il a un bon fond.

Tarzan est un peu sauvage, mais il a un bon fond.

VIVA 7 Jours vous propose une série d’enquêtes sur les origines de l’équipe d’animation du Village-Vacances. La chronique d’aujourd’hui sera entièrement consacrée à percer le mystère de Tarzan.

D’abord, mettons une chose au clair : notre première source sur l’origine de Tarzan est nul autre que Chaman, qui est ni plus ni moins que son frère cadet. Quand nous avons questionné Tarzan sur les affirmations faites par Chaman, ce dernier a tout nié en bloc. Toutefois, celles-ci ont été corroborées par suffisamment de sources pour que nous puissions vous partager ce récit en toute confiance.

Comme nous venons de le voir, Tarzan est le grand frère de Chaman. Ayant grandi dans une tribu amérindienne, il fréquentait l’Anse-Saint-Étienne chaque année lors des chasses estivales dans les environs. Très petit, il s’est rapidement acoquiné avec les différentes espèces animales qui résident sur place. Un jour, sa tribu l’a laissé derrière sans trop s’en rendre compte et ce sont les singes qui l’ont pris en charge et lui ont inculqué un semblant d’éducation.

Or, Tarzan s’est révélé être de nature plutôt turbulente. Quand sa tribu est revenu l’été suivant, le conseil des anciens a refusé de le réintégrer (la rumeur veut même qu’il aurait été abandonné la première fois !). Il a donc grandi dans la forêt, allant d’arbre en arbre et préparant des coups pendables pour tous les animaux de la forêt.

Un jour, le grand singe l’a convoqué sur la canopée pour lui annoncer qu’il était exclus de la communauté et qu’on l’envoyait dans un camp de rééducation pour lui apprendre à vivre. Quelques jours plus tard, il arrivait au Village-Vacances Petit-Saguenay au bout de sa liane, un baluchon à l’épaule! Depuis le temps, il s’est passablement assagi, mais il lui arrive encore de faire des singeries.

Laissez-nous un commentaire