Chargement

Une journée dans la vie de Poncho

Poncho a vraiment l'air cool avec son groupe de pré-ados.

Poncho est un véritable bout-en-train. Le hic, c’est qu’il n’est pas toujours drôle. Heureusement, il réussit au moins une blague sur 5, ce qui lui permet de sauver la face à l’occasion. Nous avons consacré une journée de notre vie fort occupée à le suivre dans ses péripéties.

8:50

Le réveil-matin de Poncho se met en marche et crache les paroles de la chanson « Anweille! » de son groupe de post-rap québécois préféré, Dead Obies. Cela le met dans une humeur du tonnerre et il se précipite droit devant, dans le mur.

9:10

Après une commotion cérébrale mineure qui l’a mise sur le carreau quelques minutes, Poncho se relève et s’habille enfin pour être présentable en société.

9:25

Après un déjeuner léger, composé de fruits de la passion, de melons d’eau et de cantaloups, ainsi que d’un peu de saucisses, de bacon et de petites patates, Poncho se rend en vitesse pour prendre en charge le groupe des 11-12. Ou, plus communément connu sous le nom de l’armée de la terreur.

9:30

Poncho prend les présences.

9:35

Poncho déblatère toutes sortes d’inepties pour divertir ses comparses. Cela durera d’ailleurs toute la journée.

10:50

Poncho sort de son sac sa traditionnelle histoire d’horreur, qui implique une grand-mère qui est hantée par une jeune enfant. Même les plus durs du groupe pré-pubère ont un frisson qui leur parcourt l’échine.

12:30

Après avoir dégusté une poutine du bout des lèvres, Poncho ne peut s’empêcher d’aller se chercher une crème glacée à la banane, son fruit préféré. Tout le monde le juge.

14:00

Poncho se transforme en maitre du feu : Gontrand Spitfire. Il protège les ‘tites pinouches de feu, avec peu de succès. Il se fait dépouiller en un moins de temps.

16:20

Avant d’aller souper, Poncho se rend dans sa chambre pour repasser en revue sa collection de monnaie des Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver. Gollum passe dans le corridor en marmonnant quelque chose qui ressemble à « mon précieux » et Poncho s’empresse de remettre sa collection en lieu sûr (sous son oreiller).

19:15

Poncho appelle sa maman pour lui donner des nouvelles de ses aventures rocambolesques. Il sait que sa maman va tout répéter à son papa et à tout le reste de sa famille sur les réseaux sociaux.

19:40

Poncho rend visite à son frère jumeau, Poncho Fruit, qui se terre dans la forêt, avec sa moustache à la main. Il le nourrit sommairement de fruits, qu’il a cachés dans son chandail au déjeuner. Un bon repas frais !

20:10

Poncho retrouve Flash, qui l’entretient sur Alexander Hamilton à son grand désarroi. Cela lui rappelle, qu’ils seront à nouveau colocataire à l’automne et que Flash lui parlera d’Alexander Hamilton tout l’hiver. Poncho décide d’aller retrouver quelqu’un d’autre de moins redondant.

22:30

Après s’être douché, Poncho retrouve son lit sablonneux. Il s’endort comme un bébé, en écoutant du Dead Obies. Il ronfle, évidemment.

Autres articles

Lire l'article

À la recherche d’animateurs (trices) , aides-animateurs (trices) et Sauveteurs (teuses)

Venez rejoindre la famille VIVA ! Vous aimeriez travailler dans un environnement jeune, dynamique et créatif....

Lire l'article

Venez rejoindre la famille VIVA ! Emplois Disponibles

Vous aimeriez travailler dans un environnement jeune, dynamique et créatif. Vous êtes à la recherche d’un...

Lire l'article

Animation VIVA 2M !

Nous savons que vous êtes impatients de connaître la composition de l’équipe d’animation pour la formule...