Chargement

La plage Saint-Étienne devient accessible à la population

La plage Saint-Étienne

Dans les 10 premières années après l’acquisition du terrain de l’Anse Saint-Étienne par la municipalité de Petit-Saguenay, des centaines de milliers de dollars sont investis pour développer le potentiel du site touristique. On construit les premiers bâtiments avec des arbres bûchés sur place. On aménage des quais pour prévenir l’érosion, mais ceux-ci peinent à résister à la force des marées. On installe également sur place du mobilier, des toilettes et un kiosque pour accueillir les visiteurs.

Rapidement, les campeurs affluent pour profiter des lieux. L’essentiel des campeurs provient de Petit-Saguenay et ceux-ci installent leur tente pour l’été. Les premiers campeurs en provenance de l’extérieur sont un couple de Cap-à-l’Aigle, Gilles Bélanger et Étiennette Tremblay. Des gens de Sacré-Coeur viennent également régulièrement faire des visites en bateau. La pêche à la truite de mer est alors une activité très populaire.

Un premier restaurant est opéré sur la plage par Cyrille Boudreault et Lucette Gaudreault, qui passent ensuite le relais à Georges-Aimé Houde et Angela Gaudreault, puis à Mariette Pelletier et Robert Lavoie. Finalement, c’est Gérarda Côté et Émile Asselin qui sont les derniers concessionnaires lorsque la municipalité reprend les opérations et déménage le restaurant sur le plateau occupé actuellement par le Village-Vacances.

Très tôt, les utilisateurs de la plage organisent des activités pour se divertir en collaboration avec le directeur des loisirs de la municipalité. On raconte par exemple qu’un rodéo de cochon graissé organisé par le directeur des loisirs Luc Ferland aurait eu tout un succès ! Le 21 juin 1980, un groupe de campeurs crée le comité de la plage Saint-Étienne pour mettre en place une programmation d’activités estivales. Ce dernier organise les Fêtes de la Saint-Jean-Baptiste sur le plateau occupé aujourd’hui par le Village-Vacances, des épluchettes de blé d’Inde à l’automne, des tournois de pétanque et divers divertissements.

Ce comité change ensuite de nom et obtient une charte afin de pouvoir réaliser des projets d’investissement. C’est ainsi qu’en 1982 on construit les 4 premiers chalets et le terrain de jeu. On améliore aussi considérablement le chemin d »accès au site. Ce comité réalise d’autres projets au cours des années suivantes, notamment pour améliorer le grand chalet, jusqu’à ce que la municipalité demande à ce qu’une nouvelle corporation, la Société de gestion V.V.F. soit créée avec des postes réservés aux conseillers municipaux. Mais c’est là une autre histoire, qui sera racontée une autre fois.

Source : Entrevue avec Marie-Claire Houde

Crédit photo : Archives VVPS


Cette chronique fait partie d’une série publiée dans le cadre du 30e anniversaire du Village-Vacances Petit-Saguenay. Pour en connaitre davantage sur l’histoire de l’Anse-Saint-Étienne et du Village-Vacances, consultez la page histoire de ce site!

Autres articles

Lire l'article

Le Festi-Bouffe : de la gastronomie pour tous!

Depuis le début des années 2000, le Village-Vacances Petit-Saguenay organise le Festi-Bouffe, un souper gastronomique qui...

Lire l'article

5 façons d’économiser sur votre séjour au Village-Vacances Petit-Saguenay

Les familles raffolent du Village-Vacances Petit-Saguenay et y reviennent année après année. Certaines familles reviennent même...

Lire l'article

3 raisons pourquoi vos vacances chez VIVA sont un réel voyage détente

Lorsque vous fermez l’œil et que vous rêvez à vos prochaines vacances en famille, prennent-elles la...